Philosophe

je ferai ma vraie liste au Père Noël

17 décembre 2014
Liste au papa Noël

Nous en sommes tous là : courir les magasins pour trouver THE cadeau alors que nous râlons contre :
– la foule qui se presse dans les magasins
– la société de consommation
– l’ambiance triste et maussade (sur les visages des gens et dans la presse)
– les dépenses inutiles
– les futures indigestions
– les disputes de famille autour du bon dîner
– le sapin qui perd trop vite ses épines

L'odeur du sapin et un mignon Santa qui me fait rire

L’odeur du sapin et un mignon Santa qui me fait rire

Et pourtant Noël c’est aussi :
– des chansons trop cuuuuute
– un esprit de partage
– un état d’esprit qui croit à la magie
– les choses simples mises en avant
– l’art de faire plaisir avec peu (oui dans ma famille, les cadeaux c’est 5€)
– une période faite de jolies lumières et d’esprits enchanteurs
– des envies de balades en forêt (ou à côté de Monceau fleurs) pour garder l’odeur du sapin dans les narines.

Pour toutes ces raisons, ma liste au Père Noël est un peu spéciale car c’est une liste faite d’envies et de projets. J’avoue que, si l’on ajoute mon envie de « faire le vide » et revenir à l’essentiel,… cette liste est loin d’une shopping list pour les grands magasins parisiens chics.
Elle ressemblerait plus à une bucket list (celle de 2013 et bientôt celle de 2015). Au fond, cette période de l’année c’est bien ça pour moi : rêver, imaginer, se faire plaisir avec des choses simples voire gratuites. Chercher le cadeau parfait à 5 ou 10€ comme une recherche de trésors. J’aime cette période qui nous enchante et nous permet de faire le point en douceur et en mode cocooning.

Voici ma list Cher Santa ^^

Voici ma liste Cher Santa ^^

Cette année, j’aimerais sous le sapin :
– des clients avec de beaux projets et qui me font confiance pour travailler en partenariat (avec sourire et respect)
– des voyages inspirants vécus et partagés avec des gens que j’aime
– une décoration toujours aussi apaisante pour un appartement où l’on se sent bien (pour vivre et travailler)
– des projets un peu dingues mais drôles (en DIY ou dans ma vie)
– des discussions passionnantes autour d’un thé avec des gens aussi intelligents, que bienveillants et drôles
– de bons petits plats (cuisinés, ou pas, par moi) dégustés avec gourmandise
– une santé me permettant de tout manger, de marcher longtemps et de vivre une vie trop remplie
– des fous rires (ça fait les abdominaux et c’est tellement bon).

Mais aussi
– des synchronicités
– des moments magiques
– du lâcher prise
– de la confiance en moi et dans la vie
– moins de peur de perdre
– le courage d’être moi (rien de plus et rien de moins).

Et vous, c’est quoi votre vraie liste au Père Noël ?

Gourmande

je serai intolérante

15 décembre 2014
intolérance alimentaire et guérisson

Je vous rassure je parle bien d’aliments et pas de personnes.

Depuis que je suis petite j’ai des allergies alimentaires (et certaines m’ont même envoyée à l’hôpital) qui me gachent un peu la vie. Au début c’était surtout les crustacés mes ennemies mais vu que je ne mange pas de homard tous les jours c’était pas grave. Hélas cela a empiré sur d’autres aliments. N’étant pas Docteur je ne peux pas bien vous expliquer mais avec l’âge on a des allergies croisées. Ayant des allergies au pollen d’arbres et de fleurs et bien boom je ne peux pas manger de pommes, d’abricots, de noisettes… vous voyez le principe.

Depuis 3 ans, j’avais de plus en plus mal au ventre. Cela était aussi violent qu’une tourista, le voyage en moins (donc doublement moins drôle). J’en ai parlé à mon allergologue qui m’a testée pour des intolérances. Tant mieux (pour la compréhension) ou tant pis (pour les résultats) mais j’avais bien des intolérances : lait, œuf, bœuf, oranges…

Le brunch interdit aujourd'hui mais que j'espère manger bientôt !

Le brunch interdit aujourd’hui mais que j’espère manger bientôt !

Manger est devenu pour moi pire qu’un régime amaigrissant (alors que vous savez à quel point je déteste ça et j’ai réussi à maigrir sans). Sans compter le manque de fun dans mon assiette, c’est surtout le souci social qui m’embête le plus. On peut de moins en moins manger au restaurant ou chez des gens sans avoir à prendre sa gamelle dans son sac :(

Si vous avez souvent mal au ventre, n’hésitez pas à vous faire tester. Je sais que c’est la mode de ne pas manger de lait ou de gluten (et cela m’énerve) pour maigrir. Je considère que c’est une énorme bêtise, mais en revanche si vous êtes intolérant cela va changer votre quotidien.
D’ailleurs c’est pas moi qui le dit c’est le Pharmachien ici

Le sans gluten c'est pas une mode

Le sans gluten c’est pas une mode

Grâce à une amie, j’ai trouvé un moyen de traiter ces allergies et intolérances.
Je suis au début de mon traitement NAET et je compte bien vous en reparler très vite. C’est une technique qui propose de faire disparaître les intolérances et les allergies. J’y suis allée par dépit (il n’existe pas d’autres traitements) et après 4 séances, je commence déjà à voir des effets positifs.

J’avoue que j’attends un miracle, mais au fond je crois dans mes rêves (et mes fées) alors pourquoi pas !!

Si vous avez envie de tester vos intolérances vous pouvez contacter directement :
Laboratoire Zamaria (efficace et pas trop cher)
49 Avenue de Versailles, 75016 Paris
01 46 47 71 33

Et vous, des soucis chroniques de santé ?

Curieuse

je connaîtrai des pervers narcissiques

11 décembre 2014
Film Respire

Le film « Respire »  de Mélanie Laurent est beau, poignant. Il est réussi dans le sens où l’on plonge dans une histoire, tout en revivant ses émois d’ado en parallèle. C’est un film réussi et touchant.

Respire Le film de Mélanie Laurent

Amitié et manipulations

 

L’histoire :
« Charlie, une jeune fille de 17 ans. L’âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c’est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme. Sarah choisit Charlie. »

Le thème : 
L’adolescence, l’amitié, la famille, l’amour, les amis, un petit peu le bac et l’école et beaucoup la manipulation.

Mon avis : 
J’ai adoré le jeu des 2 héroïnes, Joséphine Japy et Lou de Laâge. Les actrices nous transportent rapidement dans un univers d’ados qui luttent entre fiesta (qui m’a rappelé de nombreuses soirées) et révisions, entre envie de plaire et d’être unique.

!! Attention spoiler alerte!!

L’histoire est plutôt réaliste même si j’ai trouvé la construction des personnages un peu facile, surtout dans 2 cas :
Charlie reproduit le schéma de sa mère (elle, vis à vis de la belle Sarah, et sa mère avec son père).
Sarah, la perverse, est présentée comme une victime. Elle vit dans une cité avec une mère alcoolique. Alors je demande, mais pourquoi ? Il n’y a pas d’explication ni de raison pour être un pervers narcissique. Le fait d’être pauvre et paumé n’explique rien. Personnellement je trouve que cela donne des excuses et c’est dommage.

Ma vie : 
Oui, je vous l’ai dit, ce film fait écho à notre propre histoire. En l’occurrence j’ai eu la malchance de connaitre 2 pervers narcissiques dans ma vie. C’est sans doute pour cela que je ne veux pas d’excuses de pauvre petite fille pauvre, car les miennes d’amies manipulatrices étaient riches et malgré tout de grandes manipulatrices.
Le film montre bien comment on « tombe » sous le joug de ce genre de personnes lorsqu’on n’a pas confiance en soi + besoin d’être aimé (pas seulement de plaire) + envie de reconnaissance + incapacité à dire non et à prendre sa place.

Tout semble tellement beau de l'extérieur

Tout semble tellement beau de l’extérieur

Je suis tombée 2 fois dans le panneau (personnellement), cela fait mal mais, heureusement, j’ai réussi à me relever et à prendre de la distance. Il est intéressant de noter qu’à chaque amitié j’étais dans une période très noire de ma vie (la dépression). Bref, si vous n’êtes pas en bonne forme (ou quelqu’un de votre entourage) et que vous voyez une autre personne chercher à prendre l’ascendant sur vous : parlez-en autour de vous. Le partage va vous aider à prendre de la distance et mettre à jour les stratégies de manipulation.

Enfin, si comme moi vous avez eu un boss pervers narcissique, ne vous posez pas la question 2 fois. Il ne changera pas car vous êtes un jouet qu’il brutalise et traumatise pour son plaisir. Vous n’êtes pas humain dans sa tête… alors fuyez, croyez-moi le chômage vaut mieux qu’un burn out ou une nouvelle dépression.

Et vous, vous en avez rencontré des pervers narcissiques ?

Positive

je sortirai de ma zone de confort

9 décembre 2014
Sortir de sa zone de confort

Je suis désolée d’avoir était aussi peu présente ces derniers temps… trop de choses, trop d’émotions, trop de doutes, trop de larmes…

On peut dire que 2014, aura été une année incroyable pour moi. Incroyable, surprenante, bouleversante, larmoyante, angoissante… j’ai eu l’impression d’être sur un manège la tête en bas pendant presque 360 jours (je sais, il en reste encore 22).

Je vais tenter de vous parler de toutes ces choses qui ont fait de cette année, une année de transition qui m’a transportée de l’ancienne Olivia à la nouvelle.
Cette nouvelle personne que je suis (presque totalement), je lui parle et je la soutiens et je l’aime. Car oui changer cela est long et douloureux mais surtout angoissant car on sort de sa zone de confort.


La zone de confort expliquée en stop motion par konbini

Je voulais vous faire partager cette animation géniale qui résume bien ce que j’ai vécu ces derniers mois. Les 7 minutes sont nécessaires pour expliquer ce que c’est réellement.

Je voulais aussi témoigner pour vous donner du courage. Celui de franchir cette zone bien douce mais qui hélas nous enferme dans des croyances qui nous empêchent d’être libre, d’être nous-même. Je voulais vous dire que le seul but est de s’aimer (soi-même, puis les autres et pas le sens inverse, ouille c’est dur dur) et de s’amuser.

Je voulais vous dire que tout cela est sublime et presque magique : mes rêves se réalisent les uns après les autres.
– L’amour que j’éprouve pour moi. Cette nouvelle estime de soi qui gomme, jour après jour, mes désirs (inutiles et vains) de perfection.
– L’amour avec mon Mr Charming qui m’a fait découvrir l’amour et qui m’aime quoi que je fasse.
– Le travail avec ma nouvelle société que je monte. Si vous avez besoin d’un site web, je suis là pour vous ! Bientôt toutes les infos.
– Les amis et la famille qui me soutiennent et croient en moi (parfois plus que moi je peux croire en moi même).
– La vie qui m’apporte les choses essentielles : de la place de parking au client idéal en passant par des lectures, des films et de nouvelles amitiés.
– La santé (et la ligne) que j’arrive à garder et à retrouver (je traite enfin mes allergies et intolérances alimentaires) pour me permettre de profiter de chaque jour.
Les rêves qui me donnent l’envie de vivre chaque jour pleinement et avec le sourire.

Je voulais aussi vous remercier d’être là et de me lire. Le fait de mettre à plat mes idées, m’aide beaucoup à garder le cap. Vos commentaires aussi me poussent à être toujours plus sincère (et sans masque) face à vous.

Je voulais vous souhaiter du courage pour cette fin d’année qui nous pousse à faire le bilan. Je voulais vous donner de la force pour croire en vous et vous aimer chaque jour un peu plus.
Je vous souhaite de sortir de votre zone de confort pour réaliser de grandes choses, en commençant par se réaliser soi même.

Et vous, vous en êtes où dans votre zone de confort ?

Créative

j’égaierai mon canapé avec Googoo&gaga

3 novembre 2014
coussin-googooandgaga

Vous l’avez bien remarqué, en ce moment mon chez moi est devenu une priorité de rangement, création, organisation. J’aime faire de chez moi un espace cocooning qui me présente (enfin nous représente) tout en restant fonctionnel. J’ai donc changé la chambre, le bureau (un espace dans le salon) et je suis en train de finir le salon.

Ma problématique : arriver à créer une palette de couleurs réussie qui mélange le noir (des chaises de bureaux, du nouveau revêtement du canapé et de la table), de bleu de la cheminée (avec le miroir) et de belles couleurs flash qui me donnent la pêche et augmente ma joie de vivre (je vous jure que les couleurs ont une influence sur mon humeur !).

Palette de couleur de mon intérieur / salon

Palette de couleurs de mon intérieur / salon

J’ai eu la chance de découvrir la marque Googoo&gaga. Au delà de la très jolie histoire d’amour derrière cette marque, c’est la folie des couleurs et des imprimés qui m’a plu (toutes leurs news par ici). J’ai donc reçu et adopté un magnifique coussin pour rendre la vie à mon canapé trop triste :)

Lire la suite…

Positive

je changerai pour devenir extra-ordinaire

30 octobre 2014
être extra ordinaire ou comment assumer d'être soi même

Tout le monde le dit : « j’ai changé ces derniers temps »,  « il a vraiment changé » … pourtant le changement demande du temps, du courage (selon moi) et une véritable volonté. Après plusieurs années de recherche et de travail sur moi-même (EMDR, TCT, massage, acupuncture), j’avais l’impression d’être arrivée dans un état qui me plaisait.

Pourtant, j’avais encore une longue liste (20 points spécifiques) de choses qui me « gênent » dans la vie. J’ai donc suivi les conseils de mon entourage et j’ai pris rendez-vous avec une coach. Elle est le parfait complément de ma thérapie par le corps avec Maeva.

Je suis donc partie dans une quête de l’estime de soi, enfin de moi :)

J’avance pas à pas et j’aime la personne que je deviens… car je deviens moi-même. Pour être précise, j’assume plutôt enfin qui je suis et cela n’est pas si facile que ça.

Lire la suite…

Créative

je serai une sugar skull

27 octobre 2014
make-up-halloween

Je tiens à l’avance à me faire pardonner :

1. Ce make-up date de l’année dernière, mais hélas cette année pas de soirée en perspective donc j’avais envie de vous le montrer.
2. Je suis loin, très loin (vu le vide dans on armoire beauté) des bloggeuses beauté ou même DIY. Les photos sont donc des photos de mon téléphone prises en soirée. Pas super glamour, mais on dira que cela va avec le style :/

Ce costume est parfait si vous réalisez avec horreur (doublement) que la big soirée d’Halloween est dans quelques jours et que vous n’avez pas grand-chose dans vos placards.

Lire la suite…